Se mobiliser contre la loi Rihlac sur la direction d’école. Motion pour les conseils des maîtres et maîtresses

mercredi 3 novembre 2021
par  SUD éducation 03

Direction d’école : Décryptage de la loi Rilhac

Cette proposition de loi introduira un nouveau maillon hiérarchique dans les écoles : les directrices et directeurs auraient une "délégation de compétences" de leur DASEN et une "autorité fonctionnelle".

Cela consistera plus de pression et une dégradation des conditions de travail pour tous les personnels des écoles.
En revanche, dans cette loi, il n’y a rien sur l’allègement des tâches administratives, rien sur les décharges et plus aucun engagement sur l’aide administrative qui est renvoyée au bon vouloir (pouvoir) des communes.

Les propos des députés qui soutiennent cette loi (cf. CR des travaux de la commission) sont édifiants : c’est parce que les directeurs ont toujours plus de missions qu’il faut leur donner l’autorité fonctionnelle qui permettra… De leur redonner encore plus de missions.

Depuis des mois, SUD éducation prend toute sa place dans la mobilisation intersyndicale avec la CGT éduc’action, le SNUIPP FSU et le SNUDI FO.
Nous avons été à l’initiative dans ce cadre unitaire d’une tribune de directrices et directeurs d’école contre cette loi.

Pour continuer cette mobilisation et permettre aux équipes d’en discuter dans leurs écoles, nous proposons dans cet article une motion à adapter et adopter en conseil des maîtres et maîtresses. Elle est à adresser à la DASEN sous couvert de votre IEN.
Informez-nous de ce que vous ferez en écrivant à allier@sudeducation.org


Documents joints

motion à adopter en conseil des maîtres et (...)