Rythmes : pataquès, inégalités, précarité, casse des statuts et des droits syndicaux

mardi 17 septembre 2013
par  SUD Education 03

Rythmes : pataquès, inégalités, précarité, casse des statuts et des droits syndicaux

Comme prévu, la réforme des rythmes scolaires du primaire donne lieu à une grande confusion, de nombreux problèmes d’organisation, de la fatigue supplémentaire, de la précarité, des inégalités territoriales accrues (avec des activités périscolaires très diverses)…

Dans le même temps, pour mettre en œuvre sa réforme, le ministère veut définir les obligations hebdomadaires des PE non plus à 24 heures, mais à « 24h en moyenne, avec récupération ». Ce qui est programmé, c’est une flexibilisation du temps de travail des PE, soumis à l’arbitraire des DASEN…

Et encore, dans le cadre de cette réforme, le ministère veut imposer l’organisation des ½ journées d’information syndicale le mercredi après-midi, et refuser qu’elles soient décomptées sur les animations pédagogiques !