Reconfinement : impréparation, incompréhension, colère : la santé des personnels et des élèves doit être respectée !

vendredi 30 octobre 2020
par  SUD Education 03

Reconfinement : impréparation, incompréhension, colère : la santé des personnels et des élèves doit être respectée !

A l’instar de ce qui se passe dans la santé, comme dans les autres secteurs, le gouvernement n’est pas à la hauteur dans l’éducation nationale.
Deux exemples très concrèts qui auraient dû être traités avant même les annonces présidentielles de ce mercredi soir :
- Quand arriveront les dotations de masques, réellement protecteurs, alors que les masques Dim sont retirés ?
- Quelle mesure pour les personnels vulnérables depuis que le conseil d’État a rétabli la liste du décret du 5 mai ?
Ces exemples montrent l’impréparation du ministère renforcée par les déclarations de matamore de JM Blanquer que plus personne ne croit quand il prétend que tout est prêt…
Aux inquiétudes liées à la crise sanitaire, c’est de l’incompréhension et de la colère que partagent de nombreux personnels de l’éducation nationale.

Le ministère, comme employeur, est responsable de la santé au travail de ses agents. Et à cette heure, nous ne savons pas si lundi matin, il y aura des masques, du savon et du gel hydroalcoolique pour les personnels et les élèves.

SUD éducation rappelle qu’il existe des outils comme le registre santé et sécurité au travail à utiliser en fonction des situations (voir notre site, rubrique conditions de travail).
Surtout, il existe la force du collectif. SUD éducation, comme Solidaires fonction publique et d’autres syndicats, a déposé des préavis de grève pour permettre aux équipes de se mobiliser par la grève si besoin.