Projet de « carte scolaire 1er » dans l’Allier : Nous ne l’acceptons pas !

samedi 10 février 2018
par  SUD Education 03

Dès le mois de décembre, SUD éducation a dénoncé le manque de moyens attribués à l’académie de Clermont Fd. La dotation est en effet pour l’Auvergne de 0 poste dans le 1er degré, comme dans les collèges et les lycées. Nous avions alors initié une mobilisation intersyndicale qui a abouti à une manifestation devant le rectorat le 3 février dernier.

Zéro, c’est aussi le nombre de postes attribués à l’Allier pour les écoles. C’est moins que rien alors que les besoins sont nombreux.

tract_carte_scolaire_2018
appel_de_tronget

Avec le projet de carte scolaire, la réalité parle d’elle-même :

  • le dédoublement des CP et CE1 en éducation prioritaire se fera pour moitié à moyens constants (on charge les autres niveaux),
  • les écoles rurales vont subir de nombreuses fermetures,
  • les effectifs par classe continuent d’augmenter.

Nous revendiquons l’inverse, à savoir des moyens pour :

  • reconnaître les « petites écoles » comme une réalité géographique qui représente aussi des atouts éducatifs,
  • l’éducation prioritaire, en faisant confiance aux équipes pédagogiques,
  • répondre aux besoins des élèves en difficultés et développer l’Ecole inclusive,
  • la formation initiale et continue des enseignant-es,
  • assurer correctement les remplacements,
  • diminuer le nombre d’élèves par classe.

24 écoles sont sous le coup de fermetures de classes. Plusieurs ont déjà commencé à se mobiliser avec l’action des parents d’élèves, des élus et des personnels.

Il est important que ces mobilisations s’amplifient à la reprise des vacances.

SUD éducation appelle les personnels à agir et à nous informer des actions locales.
Nous soutenons, avec l’intersyndicale et les parents d’élèves FCPE, toutes les résistances et nous œuvrons à les fédérer pour défendre l’égalité du droit à l’éducation.


Soldes sur les postes d’enseignant-es

Au journal officiel, vient d’être publié le 9 février, l’arrêté fixant le nombre de postes ouverts aux concours de professeur-es des écoles .
Par arrêté du ministre de l’éducation nationale en date du 22 janvier 2018, le nombre de postes à pourvoir au titre de l’année 2018 aux concours […] de professeurs des écoles est fixé à 11 840.
11 840 en 2018, alors qu’il y en avait eu 13 001 en 2017. 1161 postes de moins : 10 %.

Pour l’Auvergne ce sera près de 20 % de moins : on passe de de 115 à 95 postes ouverts au concours de professeur des écoles.

La rentrée prochaine se fera dans des conditions inacceptables si nous laissons faire. Dès cette année, les mesures de cartes scolaires consécutives à l’austérité budgétaire suscitent des mobilisations dans de nombreux départements. Elles doivent se poursuivre, s’amplifier, se généraliser. Nous devons agir dès maintenant pour stopper la libéralisation du service public.

À tous les niveaux, le gouvernement mène une attaque d’ensemble contre les services publics et la fonction publique.

Pour ne pas perdre de moyens et en gagner : l’heure est désormais à la mobilisation.

De toutes les actions locales, à la grève de la Fonction publique le 22 mars prochain, en passant par les mobilisations lors des CTSD et CDEN, SUD éducation appelle les personnels de l’éducation à se mobiliser :

  • pour leurs conditions de travail,
  • pour les conditions d’étude de leurs élèves,
  • pour la défense de l’école publique pour tout-es.

Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois