Pour la Laïcité : brochure de SUD éducation 63 03

vendredi 23 octobre 2020
par  SUD Education 03

Cette brochure a été éditée en 2016 par SUD éducation 63 03. L’actualité nous pousse à la diffuser de nouveau.

brochure SUD 63 03 Pour la Laïcité

Sommaire

  • Introduction
  • Pour la laïcité
  • Quelques repères dans l’histoire des relations entre l’École et la laïcité
  • Pour une laïcité sans adjectifs
  • Usages et abus du mot « laïcité »
  • Le ©hic laïque français
  • A propos d’islamophobie et de racisme
  • La loi de 2004
  • Une offensive idéologique contre la laïcité
  • La laïcité en congrès
  • Deux éclairages : Hugo et Buisson
  • Annexe : que disent les textes ?

Travail de la commission laïcité de SUD éducation 63 03 , année scolaire 2015/2016

Nous avons voulu réfléchir à la laïcité parce qu’elle nous semble une donnée centrale de notre engagement pour la défense de l’École publique. Par « École » il faut ici entendre l’institution dans son ensemble, de la maternelle à l’université.

Nous avons voulu réfléchir à la laïcité parce que, dans les semaines qui ont suivi les
attentats de janvier 2015 à Paris, un enfant de huit ans a été conduit au commissariat pour « apologie du terrorisme. »

Nous avons voulu réfléchir à la laïcité parce que certain-e-s enseignant-e-s préfèrent
désormais renoncer à emmener des élèves au cinéma à cause de scènes jugées inacceptables par des parents au nom de la religion.

Nous avons voulu réfléchir à la laïcité parce que la laïcité autoritaire de Manuel Valls et de quelques autres pour justifier l’état d’urgence est, parmi d’autres, un détournement de ce principe tel que nous le concevons, parce que la laïcité prônée par l’extrême droite et une partie de la droite et même de la gauche est en fait devenue le nom du racisme, parce que son abandon par une partie de l’extrême gauche ne nous convient pas.

Nous avons voulu réfléchir à la laïcité parce que nous avons peine à penser que le voile pour les filles puisse être défendu au nom de la laïcité.

Nous avons voulu réfléchir à la laïcité parce qu’une initiative venue de l’extrême droite nommée « Journées de Retrait de l’École » et nourrissant un discours délirant sur le contenu actuel des enseignements à l’école a rencontré une audience favorable auprès de certains parents d’élèves.

Comment avons-nous travaillé ?

Des textes présentés dans cette brochure sont issus du travail d’une commission de SUD éducation 63 03 qui s’est réunie au fil de l’année scolaire 2015-2016. Au total, une dizaine d’adhérent-es se sont rencontré-es 8 ou 9 fois.

Nous avons beaucoup discuté, écrit, le plus souvent à plusieurs. Nos discussions ont
ouvert de nombreuses interrogations et il n’était pas rare que l’un-e ou l’autre change d’avis au fil du débat. Nous n’étions pas d’accord sur tout et c’est cela qui a nourri la discussion. Une fois écrits, certains textes ont été discutés, modifiés et remodifiés, au point que, pour certains d’entre eux, il est difficile d’en identifier finalement le ou les auteur-es.

Nous nous sommes fixé une date butoir de fin de travaux pour donner corps à la brochure présente et la faire connaître, et non pas parce que nous pensions que le débat était terminé. En l’état cette réflexion ne voulait pas apporter de réponses fermées mais plutôt transmettre des éléments d’une histoire, informer et ouvrir des débats pour agir en défense et promotion de la laïcité.