Loi Blanquer : la mobilisation a tout de même payé, Raison de plus pour continuer !

samedi 15 juin 2019
par  SUD Education 03

Projet d’Ecole de Blanquer : on a toujours raison de se mobiliser !

La commission mixte paritaire sur la loi Blanquer, composée de 7 députés et 7 sénateurs, s’est réunie le 13 juin. Le compromis final montre que la mobilisation a porté ses fruits.

- Le projet sur les EPSF est enterré, pour l’instant…
- Les formations en dehors des obligations de service sont supprimées.
- Le chef d’établissement n’aura pas de pouvoir sur l’affectation des enseignants.
- Les directeurs et directrices d’école n’auront pas de pouvoir hiérarchique et ne participeront pas à l’évaluation de leurs collègues.
- L’obligation d’instruction à 3 ans est maintenue, avec la possibilité d’aménager le temps scolaire des plus petits mais la compensation financière est restreinte aux communes qui ne versaient jusque là aucun soutien aux écoles maternelles privées.
- Les mesures répressives contre les familles sont supprimées.

Les lois Blanquer comportent encore des points très négatifs (mise au pas des enseignant-e-s, renforcement des inégalités scolaires et du contrôle ministériel, augmentation de la précarité, 2ème heure supplémentaire obligatoire pour les enseignant-e-s du secondaire …).
Toutefois, plusieurs points contre lesquels les enseignant-e-s se sont largement mobilisés ont été retirés… Raison de plus pour continuer à lutter !