L’argent public ne manque pas pour l’enseignement privé

lundi 4 juin 2018
par  SUD Education 03

L ’argent public doit aller exclusivement à l’école publique

Lundi 28 mai se déroulait au rectorat de Clermont-Ferrand un Conseil Académique de l’Education Nationale (CAEN) avec comme ordre du jour les subventions attribuées par le Conseil Régional aux lycées privés sous contrat et par les Conseils Départementaux aux collèges privés sous contrat. Dans le cadre de la loi Falloux ces montants ne peuvent pas excéder 10% de la dépense annuelle de l’établissement.
Les lycées privés de l’académie percevront 567 000 €, les mieux servis étant ceux de la Haute-Loire avec 274 000 € (merci Wauquiez…).

Les collèges de l’académie percevront 568 000 € dont 25 375 € pour le Cantal et 543 000 € pour les collèges privés de Haute-Loire (merci aux amis de Wauquiez).

Dans ce CAEN siègent SUD éducation, la CGT, la FSU et un syndicat CFDT de l’enseignement privé. CGT, FSU et SUD éducation ont voté contre ce budget, le représentant de la CFDT a voté pour.

SUD éducation a fait part de son indignation de voir partir plus d’un million d’euros d’argent public vers l’enseignement privé quand dans le même temps le gouvernement se propose de supprimer 120 000 postes de fonctionnaires.
L’argent public doit aller à l’école publique et il est inadmissible que cet argent serve à financer une école qui existe surtout pour que certains élèves n’aillent pas à l’école avec tous les autres.
En ce sens nous avons rappelé notre opposition à l’existence même d’un enseignement privé. Une seule école : l’école laïque.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois