Journée de mobilisation AESH du 19 octobre à Clermont-Ferrand

lundi 25 octobre 2021
par  SUD éducation 03

Pour cette nouvelle journée nationale de mobilisation des AESH, Sud éducation, la FSU, la CGT Educ’action et le collectif des AESH63 ont réussi à rassembler 150 personnes devant le rectorat.
FO avait décidé de manière isolée de tenter de mobiliser les AESH vers une manifestation parisienne contrairement à l’avis des AESH mobilisées en juin et qui souhaitaient continuer la mobilisation locale.
Le SE-Unsa et le SGEN-CFDT n’appelaient pas à cette mobilisation en faveur des AESH.

Cette nouvelle journée a mobilisé davantage que les précédentes et les AESH étaient les plus nombreuses au rassemblement. Dans plusieurs écoles ou établissements il y a eu davantage de grève collective des AESH.
Les collègues de plusieurs écoles et ULIS s’étaient mobilisés aux côtés des AESH de leur établissement. L’appel que SUD éducation avait lancé aux collègues pour se regrouper et payer la grève d’un ou une AESH a été mis en place dans quelques endroits.

Le rassemblement a été dynamique avec slogans, chants et de nombreuses prises de paroles, des syndicats, du collectif des AESH, d’associations de parents d’enfants porteurs de handicap et même d’un ancien Inspecteur de l’éducation spécialisée.

Des AESH de l’Allier participaient également au rassemblement. Toutes les prises de paroles ont insisté sur le triptyque bien mis en évidence sur la banderole du collectif AESH : un statut, un salaire, une formation.

Une délégation intersyndicale à laquelle participait une représentante du Collectif AESH 63 a été reçue au rectorat. Le recteur et son équipe ont bien sûr expliqué qu’ils faisaient le maximum mais que les choses se jouent au niveau ministériel. Dans la presse de la semaine le secrétaire général convenait qu’il manquait des moyens au Puy de Dôme. La mobilisation a été bien couverte par les médias (presse, radio, telévision).

L’Assemblée Générale de l’après midi a regroupé près de 40 personnes. Plusieurs interventions ont insisté sur l’idée d’une nouvelle journée nationale avant la fin de l’année et rendez vous a été pris pour une réunion unitaire avec le collectif des AESH dès la rentrée des vacances d’automne.

Ce 19 octobre, il y a eu 80 manifestations dans tout le pays. La mobilisation doit s’amplifier pour faire plier le ministre et ceux qui le soutiennent.

Dans nos écoles et établissements, tous les personnels peuvent aider à cette mobilisation : les AESH peuvent rejoindre les syndicats et s’organiser en collectif dans l’Allier (comme c’est le cas dans le 63) et les enseignant-e-s peuvent constituer des caisses de grève locales pour aider les AESH de leur école, de leur établissement.

Le combat va continuer !