Évaluations nationales, lycée général et technologique : Blanquer tente intimide les personnels

dimanche 17 mars 2019
par  SUD Education 03

Communiqué de SUD éducation

Dans un courrier daté du 8 mars adressé aux DASEN et recteur-ices, le ministre Blanquer, par l’intermédiaire de son directeur général des ressources humaines, menace les enseignant-e-s :
• qui refusent de faire passer les évaluations nationales ou refusent de remonter les résultats ;
• qui combattent la réforme du lycée général et technologique, par exemple en mettant la note de 20/20 à tou-te‑s les élèves.
Il ose écrire qu’il s’agirait d’une faute professionnelle.

SUD éducation rappelle qu’il n’existe aucune circulaire organisant les évaluations nationales, et que les personnels sont seul-e-s responsables de l’évaluation des élèves. Un dossier de presse ne constitue pas une instruction officielle. Il est donc impossible pour l’administration de sanctionner la désobéissance à un ordre qui n’existe pas.

Le ministre prétend que les refus des personnels de faire subir les évaluations nationales et d’alimenter la sélection mise en œuvre à travers parcoursup est minoritaire. Ce courrier de menace est la preuve que le refus des enseignant-e-s les inquiète.

Face à cela, le ministre Blanquer franchit un pas de de plus dans la répression et l’autoritarisme. C’est une atteinte de plus à la liberté pédagogique et au respect des personnels.

SUD éducation rappelle que les « évaluations nationales » sont un non-sens pédagogique et biaisées : elles sont le produit de l’idéologie libérale et réactionnaire du ministre, et appelle depuis le début à les refuser, tout comme la mise en œuvre de la sélection avec parcoursup.

Ces menaces ne sont pas à prendre à la légère ; ne restez pas isolé-e-s, contactez votre syndicat SUD éducation. SUD éducation soutient les personnels qui refusent de faire passer les évaluations nationales, de faire remonter les résultats, et choisissent divers modes d’action pour lutter contre les réformes du tri social.

SUD éducation appelle plus que jamais les personnels à ne pas faire passer les évaluations et à ne pas faire remonter les résultats.

SUD éducation soutient les modalités d’action décidées par les personnels de lycée, dont les démissions de la fonction de professeur-e principal-e ou la surnotation systématique. Elle appelle à les amplifier pour construire le rapport de force et obtenir le retrait des contre-réformes en cours.


Agenda

<<

2019

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois