Défendre le droit à l’éducation et à la formation : SUD éducation appelle à renforcer la mobilisation du réseau éducation sans frontière.

jeudi 13 juin 2019
par  SUD Education 03

★Défendre le droit à l’éducation et à la formation : SUD éducation appelle à renforcer la mobilisation du réseau éducation sans frontière.

De jeunes exilés apprentis vivant dans l’Allier sont :

→dans la détresse du refus de continuer leur formation,
→dans la peur de leur mise à la rue et de l’expulsion dans un pays
qu’ils ont fui …

●Pour éviter le pire, notre soutien leur est nécessaire !

Rassemblement/Pique-nique départemental le 20 juin

de 11H à 15h, devant la préfecture

Le lettre d’information de RESF

Lettre d’information n° 45 de RESF 03

la PETITION

Pétition RESF juin 2019

Nous demandons à Madame la Préfète de l’Allier de délivrer des autorisations de travail et à Monsieur le Président du Conseil Départemental de signer les contrats d’apprentissages pour les jeunes étrangers attendus dans des entreprises de l’Allier.
Plusieurs dizaines de jeunes mineurs isolés ont envoyé à la DIRECCTE, puis à la Préfecture, leur dossier d’apprentissage dès septembre 2018. Aucun dossier n’ayant été déclaré incomplet, ces jeunes ont donc pu s’inscrire dans les centres de formation. Ils donnent satisfaction par leur motivation, leur ponctualité et leur progrès. Ils souhaitent tout simplement continuer d’ apprendre un métier, pour lequel ils ont trouvé une entreprise, un maître d’apprentissage . A ce jour, ces jeunes sont dans l’une de ces situations préoccupantes :
· N’ont jamais reçu leur autorisation de travail
· Sont contraints par des injonctions orales de quitter leurs centres de formation et leurs entreprises
· Ont, pour certains, reçu des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français)
Pour beaucoup leur minorité a été confirmée et l’article L 511-4 du code d’Entrée et de séjour des étrangers et du droit d’asile s’oppose à leur OQTF Citoyens, bénévoles, employeurs, éducateurs et autres professionnels, nous exigeons qu’ils puissent terminer leur formation Conformément au 2e alinéa de l’article L 5221-5 du Code du travail ; article 50 de la loi du 10/09/18.