Compte-rendu de la CAPD « avancement », 21 décembre 2017

jeudi 21 décembre 2017
par  SUD Education 03

Pour des raisons éthiques nous ne diffusons aucune informations nominatives publiquement.
Nous restons évidemment disponibles pour répondre à vos interrogations : allier@sudeducation.org / 06 12 15 24 36

Avancement des instituteurs-trices, des professeur-es des écoles, directeur d’établissements spécialisés.

Selon des consignes ministérielles, la note pédagogique à utiliser pour la campagne d’avancement 2017-2018 est la note la plus récente dont la date est comprise entre le 01/09/13 et le 31/08/16.
Les enseignants qui n’avaient pas de note durant cette période ont été inspectés en 2016-2017 et c’est cette nouvelle note qui est prise en compte. Si des enseignants ont à la fois une note entre le 01/09/13 et le 31/08/16 d’une part, et entre le 01/09/16 et le 31/08/17 d’autre part, alors la note retenue est celle comprise entre le 01/09/13 et le 31/08/16.

La période de référence pour la campagne d’avancement reste l’année scolaire.

C’est la 1ère CAPD traitant de l’avancement depuis le nouveau déroulement de carrière. Désormais, l’avancement se fait au même rythmes pour presque tout le monde, sauf pour le passage aux 7ème et 9ème échelons.
Pour ces deux échelons, 30 % des collègues promouvables peuvent gagner 1 an.

SUD éducation est intervenu pour faire remarquer que le pourcentage de collègue était arrondi à la baisse et que cela empêchait en l’occurrence à 2 collègues d’être promu plus rapidement.

Ainsi cela donne :

  • 45 promouvables à la cadence accélérée à l’échelon 7 = 13 promus (30% mais en réalité 28,9 %),
  • 81 promouvables à la cadence accélérée à l’échelon 9 = 24 promus (30% mais en réalité 29,6 %).

Et l’année prochaine ? Comme il n’y aura plus de note, le classement des 30 % se fera en fonction de l’évaluation des « rendez-vous carrière » (nouveau termes qui remplacent les inspections).

Classe exceptionnelle

Le serveur qui devait être ouvert jusqu’au 22 décembre le sera jusqu’au 2 janvier 2018.
132 collègues pourraient être candidats dans l’Allier.
En janvier, les IENs donneront leurs appréciations.

On ne sait pas pas encore quand sera décidé l’accès à ce grade d’ici la fin de l’année scolaire.

Plan académique de formation

L’approche par circonscription est privilégiée à partir des questionnaires de besoins remontés des écoles. La logique retenue était d’imbriquer les animations pédagogiques et la formation continue.

L’idée en réflexion pour l’instant est de proposer à nouveau des stages longs l’année prochaine.

SUD éducation est intervenu sur le manque de moyens pour assurer la formation continue : il n’y a pas assez de possibilités de remplacement BFC et les stagiaires sont sur des décharges de directions ou en binôme sur des classes.
Si les stagiaires de cette année avaient pu bénéficier de stages massés alors beaucoup de collègues titulaires auraient pu profiter d’un stage long de formation continue.

Pour SUD éducation la formation continue doit être un choix des personnes. Il est donc important de pouvoir émettre des vœux sur de propositions de formations.

Autorisation d’absence pour RDV médicaux

Un texte national de mars 2017 pour "améliorer les remplacements" indique que les demandes d’autorisation qui ne sont pas de droit ne doivent pas être rémunérées.

SUD éducation a demandé qu’il puisse y avoir un aménagement bienveillant de ce texte, notamment pour les collègues qui ont besoin de suivi médicaux. Nous considérons important de ne pas perdre d’argent pour être soigné.

Il nous est répondu que le texte est clair et qu’il serait difficile s’y déroger.


Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois