Communiqué contrôle continue et notes attribuées à posteriori

mercredi 17 juin 2020
par  SUD Éducation 03

Dans « Éducation Nationale », il y a « Nationale »…

communique_controle_continu

Dans « Éducation Nationale », il y a « Nationale »…

Pour la session 2020, le Diplôme National du Brevet et le baccalauréat seront délivrés à partir des résultats obtenus en contrôle continu aux deux premiers trimestres de l’année scolaire 2019-2020. Pour la session 2021, la note retenue au titre des Épreuves Anticipées de Français sera aussi la moyenne des deux premiers trimestres de 2019-2020.

Or, dans l’Académie de Clermont-Ferrand comme dans d’autres, des notes destinées à améliorer les moyennes de contrôle continu ont été ajoutées a posteriori dans certaines classes, hors de tout cadre réglementaire et même, parfois, sans conseil de classe. Ces pratiques arbitraires ont également été adoptées à l’insu des parents, qui les découvrent donc aujourd’hui sans les cautionner.

Nous demandons la tenue de ces conseils et la suppression immédiate de toutes ces notes qui, attribuées indûment, créent une rupture d’égalité lourde de conséquences entre les élèves et candidats, pour l’affectation des collégiens de Troisième en lycée, notamment en série professionnelle, pour l’obtention des examens et pour la procédure Parcoursup des futurs lycéens de Terminale.

Les initiatives personnelles et locales ne sauraient se substituer ni s’ajouter à l’application stricte des décrets publiés au Journal officiel. Ces examens et procédures d’affectation sont nationaux : seuls les jurys et commissions d’harmonisation sont habilités à reconsidérer les notes de contrôle continu et leurs délibérations, fondées sur des critères objectifs, sont garantes de l’équité entre élèves et établissements sur tout le territoire national.