A la Une

vendredi 2 novembre 2012
par  SUD Éducation 03

Sans attendre, combattons Macron !

Dans notre secteur, de nombreuses annonces ont été faites. L’augmentation des rémunérations a été évoquée par le président-candidat, mais conditionnées à des contreparties, ce qui est inacceptable, qui plus est dans un contexte de forte inflation. Les autres annonces concernant notre secteur sont dans la lignée du mandat précédent : orientation précoce, démantèlement du lycée professionnel, attaque sur les statuts et les obligations de service des enseignant⋅es, autonomie des écoles et établissements. Il faut nous mettre d’ores et déjà en ordre de bataille pour faire pièce à ces projets.

Lire le communiqué…


Pour SUD éducation, le renvoi aux hiérarchies locales est inacceptable. SUD revendique un octroi uniforme des quatre demi-journées de décharge dans tous les établissements.

Au-delà, SUD éducation rappelle ses revendications : abrogation de la réforme du baccalauréat, la suppression du contrôle continu et de l’épreuve de grand oral, ainsi que le retour à des épreuves terminales et anonymes : en somme, SUD revendique un diplôme du baccalauréat comme premier grade universitaire, donnant accès à toutes les filières d’enseignement supérieur.


Évaluation des écoles : en marche vers la concurrence  !

es écoles vont encore se retrouver confrontées à des évaluations commandées par la hiérarchie qui n’aident en rien les équipes à améliorer la qualité du service public d’éducation. De plus, c’est encore une surcharge de travail pour les personnels, déjà submergés par des tâches qui les éloignent de leurs missions…

Lire le communiqué…

Une intersyndicale a eu lieu le 11 mai dans l’Allier : un communiqué commun est à venir, ainsi que des réunions d’informations début juin.
Il est urgent de ne pas se presser !


Le Conseil d’État a rendu le 12 avril 2022 sa décision dans la procédure engagée par SUD éducation il y a un peu plus d’un an en ordonnant au premier ministre l’attribution de l’indemnité REP/REP+ aux Assistant·es d’éducation (AED, AP et APS).

Lire le communiqué…

Après la CDIsation et l’attribution de l’indemnité REP/REP+, il faut gagner :

  • de véritables augmentations de salaire,
  • un vrai statut de la Fonction publique,
  • de meilleures conditions d’emploi et de travail (en finir avec les recrutements locaux par les chef·fes d’établissement, une vraie formation…)

L’augmentation des salaires c’est urgent !

Face à la crise sociale, à l’augmentation des prix de l’énergie, de l’essence, des produits alimentaires…
L’Union syndicale Solidaires lance une campagne pour la hausse des rémunérations :

  • pas de salaires, d’allocation chômage ou de pension de retraite en dessous de 1700 euros net,
  • + 400 euros pour toutes et tous,
  • limitation des hautes revenus.

Analyses, tracts, affiches : retrouvez le matériel de la campagne…


Des questions ? Des revendications ?

Nous venons vous rencontrer dans votre école/établissement. Nous pouvons y organiser des réunions d’information. N’hésitez pas à nous contacter !


Documents joints

Appel intersyndical - 1er mai 2022

Navigation

Articles de la rubrique

  • A la Une