Une délégation de RESF reçue en Préfecture … le ton se durcit !!

Communiqué RESF 03
jeudi 11 juin 2015
par  SUD Education 03

Les 6 délégués ont défendu les demandes de régularisation d’une vingtaine de familles réfugiées, présentes dans l’Allier depuis plusieurs années, avec des enfants scolarisés et toutes bien intégrées. ayant fui des zones de conflits ou des persécutions comme en Tchétchénie, Géorgie, Congo, Albanie, Kosovo….

PDF - 62 ko
Déclaration RESF 03, 10 juin 2015

Il ne leur manque pour vivre , sans assistanat, que l’autorisation de séjour et le droit de satisfaire à des emplois non pourvus actuellement .

Le ton s’est durcit et correspond à des discours répressifs, fermés, suspicieux, même dans les cas de maladie …

RESF – loin d’être seule- a argumenté sur le fait que la France n’est pas la plus généreuse dans l’accueil des exilés (statistiques internationales) et contrairement aux idées reçues, rien ne confirme l’augmentation du nombre d’étrangers, ni que leur présence constituerait un frein pour l’économie.

Devant tous les drames humains concernant des migrants, la commission consultative des Droits de l’Homme insiste pourtant dans son rapport remis au gouvernement le 21 mai 2015 sur l’importance de considérer les migrations comme une donnée inéluctable, ayant des aspects positifs et sur la nécessité de mise en place d’une politique d’accueil fondée sur le respect des droits et des libertés.

L’Allier dont la population est vieillissante, trouverait beaucoup d’aspect positifs à accueillir légalement quelques familles jeunes, avec des enfants jeunes..

Fermer les frontières, se barricader, murer, rejeter, laisser mourir, n’empêche jamais, ni nulle part des personnes en grand danger, de fuir pour survivre …

RESF 03 se réunira le mercredi 17 juin dès 18h à Tronget


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois