Rattrapage de la pré-rentrée : Enfumage autour du travail gratuit dans l’Éducation nationale.

mardi 15 octobre 2013
par  SUD Education 03

Rattrapage de la pré-rentrée : Enfumage autour du travail gratuit dans l’Éducation nationale.

En mai dernier, Mme le Recteur décidait unilatéralement que nous travaillerions le mercredi 13 novembre entier (pour les écoles à 4 jours par semaine) ou les mercredis 13 novembre et 11 juin après-midi (pour les autres écoles et le second degré) afin de rattraper la journée du 31 octobre, le ministre ayant décidé de maintenir la prolongation des vacances d’automne sans réorganiser le calendrier scolaire de l’année.

Dans le calendrier ministériel publié depuis, cette journée (ou ces deux demi-journées) a trouvé une autre vocation : le ministre a décidé de nous faire « rattraper » la journée du lundi 2 septembre 2013. Ce jour-là, nous étions dans nos écoles et établissements pour une journée de prérentrée et nous avons effectivement travaillé : nous ne devons donc rien à personne. Mais V. Peillon prétend qu’il manque une journée de classe pour que nos élèves aient 36 semaines complètes. Ce M. Peillon a le souci des rythmes de l’enfant, nous dit-on, mais imposer des mercredis complets de classe est tout autant indéfendable en terme de rythme de vie des enfants qu’injustifiable en terme de temps de travail pour les personnels. Pour les équipes, il s’agit ni plus ni moins d’une nouvelle journée de travail gratuit.

Dans une période où nous enchaînons dans les écoles, réunions et impératifs administratifs (avenants au projet d’école, pseudo-consultation sur les programmes, élections des délégué-es de parents d’élèves), cela ne passe vraiment pas… Il est inadmissible pour SUD éducation et pour nombre de nos collègues de voir s’ajouter une journée de travail gratuit supplémentaire !


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois