Rattrapage de la journée de Solidarité dans le 1er degré

jeudi 11 juin 2015
par  SUD Education 03

Un rattrapage inique et méprisant !

Le 4 juin la Secrétaire Générale de la DSDEN de l’Allier contactait les membres de la CAPD pour évoquer l’organisation de la journée de solidarité au titre de
l’année 2015 avec 2 propositions :
- Soit, pour tous, une journée le 28 août
- Soit, pour tous, deux mercredi après-midi avant les congés de Toussaint.

Le 9 juin, les 3 syndicats siégeant en CAPD (SNUipp, SE UNSA et SUD éducation) ont exprimé leur refus de ce rattrapage et les 2 modalités proposées. Nous demandions que chaque conseil des maîtres choisissent librement en fonction de leur projets ou besoin d’école. En effet nous dépassons tous largement nos 108h annualisées et nous faisons tous bien plus qu’une "journée de solidarité" par an.

Le 11 juin, nous apprenons, par un mail envoyé aux écoles et sans nouvelles prises de contact avec les syndicats, que les conseils des maîtres devront choisir entre les 2 modalités que nous avons dénoncées.

Nous demander de venir rattraper une journée relève du mépris et de la provocation. Nous imposer une organisation en prétendant laisser un choix est du même acabit.
Nous nous exprimerons en ce sens à la Direction académique.

Voici la réponse commune des élus SE-UNSA, SNUipp-FSU et SUD éducation :

Position commune des syndicats SE UNSA, SNUipp FSU et SUD éducation de l’Allier sur le rattrapage de la journée de Solidarité.

PDF - 121.1 ko
position commune UNSA-SNUipp-SUD éducation, rattrapage de la journée de solidarité

Monsieur le Directeur des Services de l’Education Nationale de l’Allier,

Vous nous avez sollicités afin de recueillir notre avis sur l’organisation du rattrapage de la journée de solidarité dans les écoles pour l’année 2015.

D’abord, nous souhaitons indiquer que le délai imparti (moins d’une semaine) pour apporter une réponse concertée est trop court. D’autant que cela aurait pu être discuté plus directement en CAPD le 2 juin.

Nous tenons également à rappeler notre opposition de principe à ce rattrapage.

Concernant les propositions qui nous sont faites :

  • le 28 août n’est pas une bonne solution car cela reviendrait à amputer une semaine de congés alors que des collègues ont déjà organisé leurs vacances sur la base d’une reprise le lundi 31 août,
  • deux mercredis après-midi avant les vacances de la Toussaint ne nous semblent pas pertinents non plus car cela viendrait surcharger une période déjà denses en réunions et qui demande du travail personnel pour la préparation des enseignements du fait du début de l’année.

Ce temps de rattrapage étant sans élève, nous formulons une 3ème solution qui, en plus de permettre une mise en œuvre plus simple, permettra de prendre en compte la réalité du travail des enseignants du 1er degré. A savoir : laisser à chaque conseil de maître la possibilité de déterminer les modalités de rattrapage en fonction des besoins et réalités de leur école.

En espérant que vous retiendrez cette proposition commune à nos trois organisations, veuillez recevoir, Monsieur le Directeur des Services de l’Education Nationale de l’Allier , nos salutations respectueuses.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois