Horaires des écoles et CP des REP+ : Mesures Macron / Blanquer pour le 1er degré rentrée scolaire 2017

mardi 27 juin 2017
par  SUD Education 03

Sous la législature précédente, d’une priorité affichée à l’éducation, nous sommes passés à une priorité au premier degré puis à l’éducation prioritaire puis aux REP+. Pour la rentrée prochaine, dans cette conquête de la priorité infiniment réduite, nous en sommes à la priorité aux CP de REP+ sans même demander l’avis des enseignants sur la meilleure manière de mettre en place cette priorité.

Contre l’égalité des chances, SUD éducation a toujours revendiqué l’égalité des droits, nous continuerons donc à affirmer qu’il faut améliorer les conditions d’étude et de travail partout et à tous les niveaux.

S’il est indéniable que cette égalité passe par plus de moyens là où les difficultés sont le plus concentrées, il ne faut pas que ce soit au détriment des élèves qui sont à l’école ailleurs.

SUD éducation regrette la précipitation et la rigidité de la mesure qui consiste à créer des classes de CP à effectifs réduits en REP+ en supprimant le dispositif Plus De Maitre-s-se-s Que De Classes alors qu’il vient à peine d’être mis en place et que la préparation de la rentrée est plus qu’avancée. Le redéploiement des postes se fait au mépris des droits des personnels à qui on avait demandé il y a trois ans de mettre en place un dispositif novateur. L’abandon du dispositif en REP+ remet en cause l’enquête de la Direction de l’Évaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP) et, par conséquent, le travail des équipes de chercheurs et chercheuses engagées dans l’expérimentation . Ne parlons même pas du gaspillage d’argent public entraîné par ce renoncement !

De plus, une fois encore, le ministère oublie de faire confiance aux enseignant-e-s : Monsieur Macron veut améliorer les conditions d’apprentissage de la lecture en REP+ ? Très bien ! Qu’il donne donc les postes et qu’il laisse les enseignant-e-s, dans les écoles, organiser les répartitions de leurs élèves comme c’était le cas jusque là. Honorer une promesse électorale au mépris du travail des collègues ne constitue pas une politique éducative ambitieuse. D’autant qu’on peut légitimement avoir des interrogations sur la pérennité de la mise en œuvre des futures mesures de dédoublement des classes compte tenu des faibles créations de postes prévues par ce gouvernement pour l’ensemble de l’éducation nationale avec les 5 000 postes sur 5 ans ! A moins qu’il ne faille piocher dans les viviers de postes de remplaçant-e-s et laisser exploser les effectifs des autres classes. Et que dire des problèmes de locaux qui vont se poser et que les mairies vont résoudre avec les moyens du bord au détriment des organisations pédagogiques des classes et des écoles ?

Il en va de même pour les "rythmes scolaires". La réforme Peillon, aggravée par le décret Hamon, a été imposée dans la précipitation et, aujourd’hui la possibilité de son assouplissement dès la rentrée scolaire prochaine risque de conduire à un éclatement du système et à un renforcement des inégalités territoriales. Il n’est pas acceptable de publier en urgence, à quelques jours des vacances d’été, un décret qui permette une réorganisation du temps scolaire, sans réflexion ni concertation avec les enseignants. Et ceci alors même que les mesures dérogatoires prévues par ce texte vont impacter les conditions de travail et d’exercice des enseignants, des personnels municipaux qui travaillent dans les écoles et des personnels en charge des activités périscolaires mais aussi les conditions de vie des élèves et de leurs familles. De plus, comme il y a 5 ans, le ministère entretient sciemment dans l’opinion la confusion entre réforme des rythmes scolaires et simple modification d’emplois du temps. Ce décret tombe à pic pour ajourner une nouvelle fois un véritable bilan de la réforme dite des rythmes dont SUD éducation continue de revendiquer l’abrogation et le remplacement par une autre réforme qui prenne réellement en compte l’intérêt des élèves, des personnels, et de l’école publique.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois