Déclaration liminaire de SUD éducation CTSD de l’Allier du 26 juin 2012

jeudi 28 juin 2012
par  SUD Éducation 03

25 postes pour l’académie de Clermont-Ferrand, ce n’est pas suffisant !

La rentrée prochaine sera-t-elle vraiment plus évidente avec les 25 postes aloués à notre Académie alors que nous en avons perdu plus de 500 en deux ans ?

Nous ne le pensons pas ! Cela ne permettra pas de mettre fin à l’ensemble des situations difficiles ni même d’adoucir la rentrée.

Pour l’instant le changement se cantonne au discours et si le ministre veut reconstruire l’Ecole publique, il conviendrait qu’il prenne des mesures réelles pour stopper sa démolition.

L’année à venir s’annonce encore une fois nettement pire que les précédentes pour les personnels comme pour les élèves. Que pèsent 1000 postes rendus face aux dizaines de milliers d’emplois d’enseignants, supprimés durant ce dernier quinquennat ?

Il faut, pour l’Education Nationale un véritable plan d’urgence avec des recrutements à tous les niveaux d’enseignement ainsi que dans les services.

Il y a des solutions, le personnel compétent et expérimenté ne manque pas.

SUD éducation suggère de réembaucher et titulariser tous les précaires, de rouvrir des listes complémentaires, d’augmenter le nombre d’admissibles et d’admis au concours

Nous ne pouvons pas nous satisfaire de mesures qui ne concernent que le premier degré. Les situations dans le secondaire, dans l’enseignement professionnel, dans le supérieur et dans les services justifient aussi des recrutements immédiats.

Parce que nous ne voulons pas d’une nouvelle rentrée de régression scolaire, nous soutiendrons tous les collègues et les parents d’élèves qui se mobiliseront pour des ouvertures de postes.

Pour finir, nous souhaitons aborder le problème des remplacements dans le 1er degré. En effet des adhérents de SUD éducation n’ont pas pu participer à une instance décisionnelle de leur syndicat faute d’être remplacés. Nous connaissions déjà les difficultés des collègues qui doivent se partager des classes entières, nous voyons maintenant que les droits des personnels sont touchés également.

Cela nous amène à une interrogation : la dégradation des conditions de travail et des droits syndicaux améliore-t-elle le taux d’efficience ?


Documents joints

Déclaration liminaire SUD 03
Déclaration liminaire SUD 03

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois