Compte-rendu de la CAPD "avancement" du 6 décembre 2016

mardi 6 décembre 2016
par  SUD Education 03

SUD éducation fait le choix éthique de ne divulguer aucune information personnelle publiquement.

Pour toutes les questions individuelles, vous pouvez nous contacter directement : allier@sudeducation.org ou au 06 12 15 24 36

PDF - 42.1 ko
Déclaration de SUD éducation sur l’avancement et la réforme de l’évaluation et des carrières

Avancement :

Les collègues qui nous ont demandé de suivre leur dossier ont été prévenus.

Institutrices et instituteurs
les collègues sont déjà toutes et tous au 11ème échelon (sauf 2 en disponibilité) : il n’y a donc pas d’avancement possible.

PE classe normale

457 promus + 6 promus par des reliquats

153 au grand choix, 206 au choix et 122 à l’ancienneté

PE hors classe
le passage est automatique pour tous

Informations diverses de l’administration

Démissions

2 démissions de PE stagiaires et 1 de PE titulaire.

SUD éducation a demandé si les causes de ses démissions sont les mêmes que celles décrites dans un récent rapport du sénat, à savoir les difficultés à l’entrée dans le métier et des conditions d’exercice difficile (ce rapport relève une augmentation des démissions tant chez les stagiaires que les titulaires).
Ce serait surtout ds raisons géographiques qui ont poussé à ses démissions.

Question diverses de SUD éducation

Retard d’inspections sur la circonscription Montluçon 1 ?

Nous avons été informés de retards et d’annulation dans les inspections sur la circonscription de Montluçon 1.
Nous souhaiterions savoir ce qu’il en est réellement par rapport aux autres circonscriptions.
Un bilan serait-il possible ?
Une explication pourrait-elle être donnée sur cette situation ?

La DASEN décrit une stabilité sur les 3 dernières années si on prend l’ensemble des circonscriptions, hormis l’année 2015-2016 où l’IEN de Montluçon 1 était stagiaire.
Il faut aussi noter que les circoncriptions de Montluçon 1 et 2 ont davantage de stagiaire, T1 et T2 à suivre.

Livret Scolaire Unique

Pour SUD éducation, le LSU apparaît inopérant à plusieurs titres, tant comme outil d’évaluation que de communication entre professionnels ou à l’attention des élèves et de leurs familles.

Il faut se conformer à un cadre contraignant (un simple recto-verso) qui ne permet pas de se projeter sur l’année en termes de réussites et de progrès.

A l’heure où de nombreux collègues finissent leurs livrets du 1er trimestre et alors qu’un avis de moratoire a été voté en CTA, nous vous demandons qu’elles seront les attentes réelles cette année concernant le livret numérique.

A nos critiques sur les aspects pédagogiques (notamment que tout n’était pas évaluable et donc pas à évaluer), la DASEN a répondu qu’il ne fallait pas que l’outil empêche de se poser les questions pédagogiques de l’évaluation.

Su les attentes : Le LSU n’est obligatoire qu’en fin de cycle ou lorsque l’élève change d’école ou d’établissement.
Pour l’administration, il n’y aura donc à renseigner ce livret qu’à la fin du CE2, de la 6è et de la 3è. La partie "bilan périodique" n’est pas obligatoire.
Cela signifie concrètement qu’il n’y a aucune urgence.

SUD éducation a aussi dénoncé le fichage qui se mettait en place sans qu’il y ait une information faite au famille (et cela ne peut pas relever des collègues mais du ministère) alors que ce sont des données personnelles qui vont être renseignées et potentiellement mises en réseau avec les différents outils existants.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois