Compte rendu de la CAPD 03 du 11 avril 2017

mardi 11 avril 2017
par  SUD Education 03

Pour des raisons éthiques, nous ne communiquons aucune information personnelle dans le compte rendu public.
N’hésiter pas à nous contacter pour plus d’informations.

Déclaration liminaire de SUD éducation

Nous avons reçu, à titre d’information, la note concernant l’organisation de l’accueil des fonctionnaires stagiaires étudiants pour la rentrée 2017.

Des FSE seront placés sur des décharges de direction d’école 4 classes. Ils seront en stage filé les lundis et mardis sur 2 classes différentes. Cette organisation ne nous semble pas pertinente à plusieurs titre.

L’organisation de stages filés dès le début de l’année place les stagiaires dans un contexte peu évident pour lui-même et pour sa formation.

Pour lui-même, car ils se retrouveront confrontés directement à la gestion d’une classe à un moment de l’année où tout, ou presque, est à installer en termes de pratiques. Ce sera aussi la période où le collègue chargé de la direction aura largement assez de travail et sera donc moins disponible.
Pour ces raisons, nous estimons que la mise en place de deux journées consécutives de stage filé sur deux écoles différents engendrera certainement des difficultés, voir des conditions d’exercices pathogènes.

Un organisation peu pertinente pour la formation également, car cette situation va induire de l’urgence qui conduira davantage à construire sa pratique sur des modèles, des préparations toutes faites et de l’application de recettes.
Nous considérons donc que cette forme de stage nuira aux préparations et aux retours réflexifs nécessaires qui constituent la professionnalisation des enseignants.

D’autres questions se posent :
Pour les binômes de classes, seront-ils du même cycle ou sur plusieurs ? La distance entre les écoles elles-même et l’ESPE pourra-t-elle être prise en compte ?

Et concernant la formation continue :
Si les FSE effectuent leur mi-temps de stage sous forme de stage filés, quel temps restera-t-il pour que les titulaires puissent se former ?
Faut-il craindre que se réalise la proposition implicite d’un récent questionnaire de l’Inspection générale qui demandait sur quelles périodes de vacances il serait plus propices de proposer des formations ?

Si cette forme d’accueil des stagiaires se mettait en place, elle illustrerait très bien, ou plutôt trop bien, la politique éducative de ces dernières années : des annonces qui refondent, des discours bienveillants et, très concrètement, des conditions de travail qui changent guère, des moyens supplémentaires qu’on voit difficilement et une vision des personnels qui ne serait que des ressources humaines.
Nous souhaitons qu’il soit encore possible de proposer une autre entrée dans le métier pour les futurs stagiaires.

Réponse de l’IA :

Pas assez de décharges à 50 % pour y placer les stagiaires.
Pas la possibilité d’avoir un binôme de stagiaires sur un temps complet qui oblige à avoir 2 groupes. L’ESPE de l’Allier n’a pas les moyens (Pour SUD éducation, ce ne serait d’ailleurs pas une bonne idée).

L’IA explique qu’elle n’a pas les « ressources humaines » pour faire autrement. Cela se fait ailleurs et les stagiaires y arrive.

Sur la formation continue : Il y aura toujours les BFC et 7 postes de remplaçants, anciens supports pour les stagiaires seront réaffectés.

SUD éducation est intervenu pour dire que le nombre de BFC n’allait pas augmenter et que les postes de brigades seront vite pris par les besoins de remplacement.
Il y aura donc moins de formation continue l’année prochaine.

Nous demandons un seul stage filé d’une journée par semaine et des stages massés durant l’année car les stages massés offrent davantage de bénéfices en termes de formation.

Pour l’IA, nos arguments sont justes mais ils doivent s’organiser avec des contraintes qui ne leur permettent pas.

Conclusion de SUD éducation : des conditions de formation initiale plus difficiles et moins bonnes, et moins de formation continue.

Les postes « permanents » regroupant 4 quarts de direction ne seront pas impactés car il y aura plus de décharges que de stagiaires.

  • Congés formations professionnels

Un classement des 6 demandes est établi par l’IA en fonction du rapport avec la profession.

Les 5 premiers sont retenus. Les 30 mois sont atteints.

  • Droit individuel à la formation

Peu de demandes.
Un refus sur le thème d’un candidat.

  • Candidatures stages ASH

Année de transition vers le CAPPEI qui se déroulera avec un tronc commun + des modules de spécialisation.

Les candidats ont dû se prononcer sur leurs souhaits de parcours.

Trois départs possibles en option E. Ils sont choisis en fonction du barème qui comprend l’ancienneté général de service et le nombre de demandes.

Pas de départ dans les options B, D et F

  • Barèmes des exeats

Les barèmes d’INEAT ne posent pas de problèmes car toutes les demandes d’entrées dans l’Allier sont accordées.

Le barème des permutations devient obsolète pour les EXEAT compte tenu de la hausse du nombre de reconnaissances de handicap (800 pts).

La réalité est qu’il y a trop peu de départ (de l’ordre de 1 l’an dernier). La marge de manœuvre est estimée comme inexistante.

Les critères « nombre de demandes » et « rapprochement de conjoint » seront pris en compte lors d’une CAPD au cas par cas.

  • Postes à profil

Recrutements effectués : la direction Liandon (Vichy, soutien FLE (Cusset), soutien FLE (Moulins), 4 ULIS collèges (Domérat, Dompierre, Montluçon J. Ferry et Commentry), 2 Ulis Lycées (Vichy et Gannat), 2 enseignants référents (Montluçon et Montmarault), centre éducatif fermé de Lusigny, maternelle « autisme » à Moulins, CADA+PDMQDC (plus de maître que de classe à Montmarault).

Recrutements en cours : centre pénitentiaire (Yzeure), PDMQDC et scolarisation moins de 3 ans (Darcins à Cuset)

Recrutements à venir : PDMQDC + DCOM (Lurcy Lévis), PDMQDC + 2 DCOM (Briand et Noël à Montluçon), 1/2 poste hôpital de jour à Vichy, 1/2 poste référent sécurité, CPD langue vivante étrangère, 1 poste de mission à la scolarisation des élèves handicapés, 1/2 poste de formateur académique.

  • Changement de corps Psy-EN

Avant le 31 mai, les psychologues scolaires doivent choisir soit l’intégration, soit le détachement dans le nouveau corps des Psy-EN.

  • Postes adaptés

3 collègues sont maintenus et 3 autres entrent dans le dispositif

  • Stagiaires 2017

40 stagiaires sont attendus. Ce nombre pourra évoluer.
Des mi-temps dans des classes pour les MEEF 2, les renouvelés et les prolongés.
Des décharges de directions à 25 % pour les autres.

  • Mouvement intra-départemental

1ère phase
La modification du mouvement possible jusqu’au 14 avril 
GT autour du 10 mai et CAPD mouvement fin mai.
499 ont participé et 3 ont oublié de participé.

2ème phase
En juin une nouvelle liste de postes sera créée et les personnes sans postes devront faire leurs vœux en classant tous les postes.

CAPD fin juin pour attribuer les postes en fonction du barème.

  • REP Lurcy Levis

L’ensemble des écoles du secteur de Lurcy Levis seront classées en éducation prioritaire REP. Il n’y aura pas seulement les cycle 3 comme actuellement. Ainsi les écoles de Franchesse, St Léopard d’Augy, Couzon et Couleuvre entreront en REP.

Erwan Charny, élu SUD éducation en CAPD 03, 11 avril


Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois